Cyril VIENNOT, Triathlète Longue Distance

20/07/2010

Challenge Roth : contrat plus que rempli!

posté à 17h13

Ca y est, j'ai intégré le cercle des gens qui sont allés au bout d'eux-mêmes, et qui marchent comme des octogénaires pendant une semaine!
Bilan de la course : une 7e place et 8h22min20s... Inespéré au regard du plateau présent et de mon inexpérience. Petit résumé :

Nous sommes arrivés le mercredi après-midi avec DFF, sous une chaleur écrasante (34°). L'accueil dans une famille allemande est très chaleureux (drapeaux français à l'entrée avec nos prénoms et « bienvenue »!) Jeudi matin rendez-vous à « kultur fabric » pour un contrôle sanguin... Puis la conférence de presse, en spectateur bien sûr, avec une pléiade de stars du tri... La pression monte et je commence à me demander si j'ai ma place en « pro »! Ensuite ma famille me rejoint et je laisse Damien seul pour prolonger mon séjour à l'hôtel. Puis des amis beauvaisiens arrivent à leur tour, suivis le lendemain par deux potes de Vesoul qui participent aussi à la course. S'y ajouteront la copine de Damien et deux autres vésuliens, si bien que le samedi, nous nous retrouvons à 13 pour l'ultime repas! (aucune connotation biblique...)

Le dimanche le réveil est un peu difficile, le cerveau est débranché depuis déjà deux jours pour ne plus réfléchir à l'ampleur de la tâche qui nous attend. La natation se passe plutôt bien : après 500m de baston je me fais enlever mes lunettes, je les remets et je me replace derrière le groupe... Je suis bien calé et je ne force pas énormément. Je sors avec les principaux favoris.

Je fais une transition tranquille et repars seul. Au 30e environ Damien me satellise, normal j'ai l'habitude! Je reviens sur Chrissie Wellington au 45e (eh oui ça fait mal!) puis je la lâche au 75e. Au 100e une fille du relais me reprend (aïe! Le long c'est vraiment un autre monde...) je la garde en point de mire. Chrissie me reprend au 150e et là je n'en peux plus, je lâche dans le solarberg et je finis un peu plus cool. A 5kms de l'arrivée 4 gars me doublent à 2/3m les uns des autres.

En partant à pied j'ai envie de vomir, m'alimenter est difficile depuis 40kms et je suis assez pessimiste. Je pars finalement assez bien, les sensations sont bonnes et je déroule. Jusqu'au 16e je suis seul. Ensuite je reprends quelques concurrents. Au 30e ça devient difficile, mais mes amis m'annoncent avec 3min20 de retard sur Damien, et il y a 3 autres personnes dans cet intervalle de temps... L'occasion est trop belle, je me mets à rêver de la 7e place, et je me finis pendant 5 kms. Du 35 au 40e c'est un calvaire, mais j'ai pris un peu de marge sur mon poursuivant. Les 2 derniers kms sont magiques, le public est venu en masse, l'émotion est bien présente...

Voilà aujourd'hui j'ai vraiment du mal à réaliser, et à marcher! Le fait d'avoir mes amis et ma famille m'a bien aidé, merci à eux (certains n'avaient plus de voix le soir à force de crier...) ; à Damien pour ses précieux conseils ; et aussi à tous ceux qui m'ont soutenu à distance! Merci également à mes partenaires qui me permettent de vivre ma passion. J'espère que ce n'était pas seulement un coup d'essai...

 


Autre news:
12/05/2015 : Nouveau site internet
24/04/2015 : Retour sur l'Afrique du Sud, et suite des opérations
26/03/2015 : Ironman South Africa me voilà!
17/02/2015 : Next race : Ironman d'Afrique du Sud
27/01/2015 : Reprise des hostilités
16/10/2014 : Ironman Hawaii
22/09/2014 : Championnat du Monde ITU longue distance
17/08/2014 : Retour sur l'IM UK, le M d'Embrun, la qualif aux Monde...
19/07/2014 : IM UK, Championnat de France LD, etc...
13/06/2014 : Le vélo, check... Reste à bosser la nat et la course à pied!


» Consulter les archives

RSS