Cyril VIENNOT, Triathlète Longue Distance

05/10/2010

¡Viva españa!

posté à 12h00

Ce week-end, j'ai bouclé mon 2e triathlon distance ironman à la 7e place (au scratch cette fois-ci, pas de femme devant moi, mais plutôt 45min derrière, ouf!) en 8h28min23sec. Petit retour en arrière:

J'arrive à l'hôtel à Calella à 1h30 le vendredi matin. Après une petite nuit, le premier jour est consacré au montage du vélo, retrait du dossard, une petite nat, 1h20 vélo, une sieste... Le soir direction , à la pasta partie, où je retrouve des Dijonnais venus en nombre, et Sylvain Rota.
Samedi c'est footing 25min histoire de voir un coup la mer, et nat 40 min, entrecoupés par un passage au parc pour déposer mon vélo.
Le matin de la course, je me réveille assez frais, 1h30 plus tard que pour ROTH. (et ça compte à 4h du mat) A quelques minutes du départ je repense à ma préparation, qui s'est résumée en fait à 2 week-ends de trois jours très chargés, et une semaine de moyenne charge... Et je me dis que je n'aurais peut-être pas dû me lancer aussi légèrement dans cette aventure.
La natation se passe très bien : après un départ négocié correctement je me cale en 3e position dans un petit groupe emmené de bout en bout par Sylvain. L'eau est claire, et la pénombre du départ ne sera pas trop pénalisante pour s'orienter... (bon en fait je ne lève que très rarement la tête, faisant confiance au leader du groupe!)
En vélo, un petit groupe se forme rapidement. Nous sommes six à rouler à distance règlementaire, et pendant 110 kms la monotonie du parcours ne sera perturbée que par le passage à notre niveau de Teuchner... Un peu à la DFF... Puis le dossard 17 accélère le rythme. Je le relaie, et à la fin du 2e tour nous rentrons sur Benjamin Pernet et Hervé Faure, qui ont levé le pied semble-t-il après avoir pris une pénalité de 8min. Là plus personne ne veut rouler, à part Sylvain qui n'est pas au mieux. Il demande plusieurs fois à nos « accompagnateurs » de passer mais rien n'y fait. Si bien qu'un peu énervé, je pose une mine, et le dossard 17 me suit... Et accepte enfin de rouler. Mais d'un coup j'ai mal au ventre, mes ressources sont finalement moindres, et je le laisse filer dans les 15 derniers kilomètres pour aborder un peu plus sereinement le marathon.
A pied ce n'est pas simple, car ma raison me dit de me ménager, mais les souvenirs de Roth me hantent... Je tente de partir sur les mêmes bases, mais au bout d'un tour je dois ralentir. Johnsen m'a déjà doublé, puis ce sera le tour de Petersen. Je dépasse Greg Bouttier et deux autres personnes dans les 15 premiers kms. La chaleur est étouffante, et je marche quelques dizaines de mètres dans le troisième tour pour retrouver mes esprits... Je m'arrête à chaque ravitaillement pour boire et m'arroser copieusement. Finalement je conserve ma place jusqu'au bout pour 45 petites secondes.
Je suis donc satisfait de ma course, même si avec un gros marathon j'aurais pû faire quelquechose de bien... J'espère que ça viendra.

Ensuite le reste du séjour est à base d'orgie de lipides et glucides, de bierre (et de malaises pour certains, après une telle épreuve ça va ensemble... Certains se reconnaitront!), de plage et de soleil... Puis après 1h30 de vol retour en France avec 15 degrés et un truc jaune, chaud et brillant en moins...

Ouf, la saison est finie!... Enfin presque, il reste la coupe de France (de duathlon) mais bon on ne va pas chipoter, faute de jambes j'espère que moi foie tiendra le coup!

A bientôt

 

Petit article sur trimag


Autre news:
12/05/2015 : Nouveau site internet
24/04/2015 : Retour sur l'Afrique du Sud, et suite des opérations
26/03/2015 : Ironman South Africa me voilà!
17/02/2015 : Next race : Ironman d'Afrique du Sud
27/01/2015 : Reprise des hostilités
16/10/2014 : Ironman Hawaii
22/09/2014 : Championnat du Monde ITU longue distance
17/08/2014 : Retour sur l'IM UK, le M d'Embrun, la qualif aux Monde...
19/07/2014 : IM UK, Championnat de France LD, etc...
13/06/2014 : Le vélo, check... Reste à bosser la nat et la course à pied!


» Consulter les archives

RSS