Cyril VIENNOT, Triathlète Longue Distance

13/04/2011

Ironman South Africa

posté à 06h48

De retour en France après l’Ironman d’Afrique du Sud, le sentiment qui domine est la satisfaction… Etant donné l’investissement en termes d’entrainement et de budget pour une telle compétition, et les sacrifices que cela m’a demandé, j’aurais été déçu de ne pas arriver dans les dix premiers. Je savais que j’avais un peu progressé, et tous les voyants étaient au vert, mais le plateau était tellement dense qu’il fallait accrocher quelques stars pour y arriver. Et pendant une course on ne sait jamais ce qui peut arriver. Voici un petit résumé de la course.
En natation le départ a été très mouvementé, avec une bonne baston à la première bouée ! J’étais décidé à faire une grosse natation (à mon niveau…) et il a donc fallu jouer des coudes… Je pense que l’expérience des courses à drafting a servi. Au bout de 1000m cela se calme un peu. Mais jusqu’au bout cela a été assez dense.
J’effectue une bonne transition (pas question de laisser filer le bon « groupe » comme à Roth l’an dernier) et je pars fort pour revenir sur deux athlètes quelques mètres devant moi. Il s’agit de Sundberg et Cunama. Ce dernier appuie très fort sur les pédales, et après 10kmsSundberg lâche. J’hésite à combler le trou qu’il a laissé, car j’ai peur de me crâmer. Finalement je décide de suivre et au demi-tour nous sommes revenus sur le groupe des favoris, à 3 min environ des quatre échappés… Ensuite jusqu’au 120e km j’ai l’impression que c’est assez facile, je ronge mon frein ! Et je crois que j’ai bien fait car ensuite cela se complique, je fatigue inexorablement, je commence à avoir envie de vomir, et je compte les kilomètres lors du dernier tour. Je me retrouve un peu esseulé…
Ouf la fin du vélo arrive. Je pars prudemment à pied, puis au bout de 10kms les sensations reviennent. Il y a deux athlètes à ma portée, que je double entre le 13e et le 20e km… Il ne reste alors plus qu’à gérer, bien boire et s’arroser pour lutter contre la chaleur intense… Sauf qu’au 28e je ressens une crampe à l’ischio-jambier de la jambe gauche, et à droite ce n’est guère mieux ! Cela fait très mal, je dois immédiatement m’arrêter et m’étirer …Heureusement pas de blessure musculaire, et je repars… pour un calvaire… Jusqu’au 37e je dois m’arrêter environ tous les 2kms, je me demande quand le muscle va lâcher. Stopper à ce moment ? Impossible. Puis je dois m’arrêter tous les kms, puis dans les deux derniers kms tous les 500m… A 300m de la ligne je dois encore stopper, je suis un peu dégouté ! Heureusement les écarts sont importants, et je peux savourer mon passage sur la « finish line ».
Evidemment le lendemain le moindre pas est une épreuve ! Mais les quelques contractures devraient rapidement disparaître donc ça devrait rapidement rentrer dans l’ordre.
En guise de bilan je dirais que je garderai le souvenir d’une course bien organisée, avec beaucoup de public sur les 3kms autour du parc, qui encourage les coureurs en les appelant par leur prénom ; et aussi la souffrance physique alliée à une immense joie au moment de passer la ligne d’arrivée.

Petit clin d’œil à Trevor, on a passé quelques jours à bien rigoler, on a pas mal sympathisé et ça aurait été bien de partager ce sentiment de satisfaction. Bon courage à lui pour la suite, avec une potence qui tient bien il fera sûrement mieux la prochaine fois.

Cette compétition a été également l’occasion de rencontrer de nombreux pros et l’ambiance est vraiment bonne. On a bien discuté avec Luke Bell, Belinda Granger, Daniel Fontana… Et Jason Shortis himself est même venu me féliciter à la fin de la course alors que ça ne s’est pas bien passé pour lui… Très sport ! Je me suis aussi aperçu qu’ils marchent eux aussi comme des octogénaires le lendemain de la course, et c’est rassurant !

Concernant la qualification pour Hawaii je fais une bonne entrée au KRP avec 1200 points, mais ce n’est pas la priorité cette année… Si cela se passe bien et qu’avec mes deux Ironman et deux Half prévus d’ici fin juillet je suis placé correctement, j’irai à Wiesbaden en Allemagne en Août (un Half valant 1500 points) pour essayer d’accrocher une des dernières places disponibles… En sachant que je ne devrais pas être le seul à avoir pensé à cette option. Mais je ne ferai pas trois Ironman avant Hawaii, au risque d’y laisser ma santé et ma motivation...

Merci à ceux qui ont pris le temps de tout lire, c’était un peu long ! (et encore je me suis contenu) A bientôt !

 

Résultats complets


Autre news:
12/05/2015 : Nouveau site internet
24/04/2015 : Retour sur l'Afrique du Sud, et suite des opérations
26/03/2015 : Ironman South Africa me voilà!
17/02/2015 : Next race : Ironman d'Afrique du Sud
27/01/2015 : Reprise des hostilités
16/10/2014 : Ironman Hawaii
22/09/2014 : Championnat du Monde ITU longue distance
17/08/2014 : Retour sur l'IM UK, le M d'Embrun, la qualif aux Monde...
19/07/2014 : IM UK, Championnat de France LD, etc...
13/06/2014 : Le vélo, check... Reste à bosser la nat et la course à pied!


» Consulter les archives

RSS