Cyril VIENNOT, Triathlète Longue Distance

14/07/2011

Et de quatre!

posté à 18h44

… Quatrième course sur le circuit IRONMAN en catégorie pro à Zurich, et presque quatrième fois cinquième... C'était également mon quatrième distance ironman depuis Roth l'an dernier. Petit retour sur le 70.3 de Rapperswil (il est temps me dirait mon père!) puis sur l'ironman de Zurich.

A Rapperswil, le 5 juin, le plateau s'annonçait une fois de plus dense. Avec la fatigue des courses accumulées ma motivation était un peu entamée. En natation je prends un départ moyen, et je remonte ensuite petit à petit, pour recoller à un bon groupe au bout de 1200m environ. Après une transition assez rapide, c'est parti pour 13kms à bloc! J'ai les jambes qui brulent mais je m'interdis de lâcher le moindre mètre. Puis arrivent les premières difficultés et là tout le monde se sépare. Je me retrouve avec Nicolas Fernandez, qui assure le train jusqu'à la moitié du parcours. En effet les 20 premiers kilomètres m'ont cassé les jambes et je ne peux pas passer. Puis dans le deuxième tour nous nous relayons à distance règlementaire. On pose le vélo 4e et 5e.
Je pars vite à pied, mais je me fais déposer par Paul Amey. Je garde ensuite ma place jusqu'à l'arrivée. Les sensations n'étaient pas top sur cette course, mais j'arrive quand-même à aller assez vite et c'est bien là l'essentiel. Bilan, une 5e place pour la troisième fous de suite, un 5 juin en plus... De quoi devenir superstitieux...

D'autant que pour l'Ironman se Zurich j'étais 5e à pied jusqu'au 36e km, et je commençais à me dire que cette année c'était définitivement mon rang!
En natation je manque un petit groupe au départ, et je n'ai pas la force de recoller. Je nage donc devant à un train raisonnable pendant les deux premiers tiers du parcours. Ensuite je me replace dans les pieds et je commence à gamberger. Je sais que les costauds sont devant car nous n'étions que 16 pros au départ, et je me dis que la course est peut-être déjà jouée...
Je sors 6e de l'eau, et nous partons à quatre en vélo. Au bout de 27kms arrive la première difficulté, et je prends les choses en main. Je me retrouve rapidement seul et me laisse envahir par la solitude, perdu dans les collines Suisses! Mais rapidement Riesen me réveille en me dépassant comme une balle et je me dis que si je le laisse filer filer la course risque d'être longue! Je prends deux relais de 30 secondes max au prix d'un gros effort, mais Riesen ne veut pas de mon aide! Je subis ensuite jusqu'au 160e km, entre temps on a repris et déposé Fontana qui ne semble pas au mieux, et récupéré Aigroz. Je « décide » de lâcher pour les 20 derniers kms. (bon en fait j'ai envie de vomir, je ne sens plus mes jambes et je me demande comment je vais pouvoir courir... Donc je ne décide pas vraiment!) Je termine en moulinant, et prends 3min30 dans la musette. Je pose le vélo 6e.
A la transition je sens que je suis entamé et je pars relativement prudemment. (41min30 au premier 10kms avec un arrêt « vidange ») Puis comme les sensations sont bonnes j'appuie un peu plus au second tour. (passage au semi en 1h25) Je suis 5e (car Riesen a abandonné), à un peu plus de 5min d 'Aigroz, et derrière ça craque. Je n'ai pas encore de douleurs musculaires. Je tente donc de relancer un peu plus, et même si je commence à fatiguer, je ne le suis pas autant que d'habitude. J'ai repris une petite minute sur Aigroz, et je me dis que je dois tout tenter pour revenir. Au pire si je craque j'ai peu de chance de me faire reprendre. J'effectue les premiers kilomètres à vive allure (en tout cas j'ai l'impression, mais bon ça fait « à tout péter » du 16km/h) et c'est pile le moment où devant ça flanche! Je suis galvanisé, je sens que pour une fois je peux briser le signe indien, et c'est chose faite au km 38... J'ai avalé les 8 premiers kms de ce dernier tour en 30min.
Je finis bien entendu cassé, mais vraiment satisfait de cette 4e place. Je me retrouve avec le 2e tps à pied avec un chrono de 2h46...

Ces deux courses ont aussi été l'occasion de revoir quelques personnes croisées sur les stages à Calella, et également d'autres pros Français, ce qui a agréablement agrémenté les séjours. Par contre à presque 20 euros les pâtes bolognaise, la vie Suisse est vraiment inabordable!
Cette semaine, je me retrouve 31e au KPR. Il reste un peu plus de 3 semaines avant le 31 juillet, et aussi Franckfort avec ses 4000pts... Je croise les doigts pour rester dans les 40, mais ça me paraît compliqué car les écarts ne sont pas trop importants. Je suis inscrit au 70.3 de Wiesbaden en Août mais si je peux m'en dispenser ce serait une bonne chose!
Wait and see...

 

Résultats complets


Autre news:
12/05/2015 : Nouveau site internet
24/04/2015 : Retour sur l'Afrique du Sud, et suite des opérations
26/03/2015 : Ironman South Africa me voilà!
17/02/2015 : Next race : Ironman d'Afrique du Sud
27/01/2015 : Reprise des hostilités
16/10/2014 : Ironman Hawaii
22/09/2014 : Championnat du Monde ITU longue distance
17/08/2014 : Retour sur l'IM UK, le M d'Embrun, la qualif aux Monde...
19/07/2014 : IM UK, Championnat de France LD, etc...
13/06/2014 : Le vélo, check... Reste à bosser la nat et la course à pied!


» Consulter les archives

RSS