Cyril VIENNOT, Triathlète Longue Distance

25/09/2012

70.3 Aix-en-Provence

posté à 18h50

Cette saison est décidément surprenante et inattendue ! Alors qu'en Angleterre j'avais vraiment de bonnes chances de remporter la course, rien ne s'est passé comme prévu. Et dimanche dernier lors de l'Half-Ironman d'Aix-en-Provence, je remporte la course devant un plateau prestigieux alors que peu croyaient en mes chances de victoire... A vrai dire j'étais le premier sceptique ! Retour sur cette journée incroyable.

Sur le circuit Ironman je n'avais jamais couru en France. Il faut dire que le choix est restreint, avec seulement l'Ironman de Nice, et le 70.3 d'Aix-en-Provence. Les parcours de ces deux courses sont difficiles et assez montagneux, d'où ma réticence à y participer. Malgré tout j'ai pris la décision fin Août de venir à Aix, car la course était idéalement placée en vue d'Hawaï, et cela me permettait de marquer quelques points au KPR. Pour une course à 500 points, le plateau était plus que fourni, avec notamment Poulat, Chabaud, Faure, Dellow, Sundberg, Banti, etc... C'était donc dans une perspective de préparation que je suis arrivé au départ, d'autant que les semaines précédentes avaient été assez riches en séances « épicées » à la sauce kinou... (une recette du Massif Central que certains reconnaîtront)

Malgré tout, une fois le départ donné, on oublie vite ces considérations ! Et malgré une natation un peu poussive, les jambes répondent bien en vélo. Suivant les conseils avisés de mon coach, je ne me livre pas trop durant la première moitié du vélo, et dans les côtes les plus raides du parcours je ne suis pas complètement serein. Steph Poulat est loin devant et à ce moment-là je me dis qu'on lutte pour la 2e place. Malgré tout sur les parties plus roulantes je me sens bien, et au 55e km je prends les devants, et j'appuie fort sur les pédales histoire de voir ce qui se passe. Derrière moi ça temporise un peu, et je prends alors mon bon de sortie ! C'est parti pour 30km en solo, sans vraiment gérer pour prendre un petit matelas avant la course à pied. Dans la dernière grosse montée je me retourne, et j'aperçois mes poursuivants dans le lacet en-dessous de moi. Ca ne revient pas et je vais pouvoir poser le vélo avec un peu d'avance.

Arrivé au parc à vélo en deuxième position, on m'annonce 3min de retard. Je pars sur un bon rythme pour consolider ma place, mais après le vélo, difficile de dire si je suis dans le bon tempo ou non. Il me faudra attendre le 4e km pour avoir un écart fiable (donné par ma compagne) , et savoir si ça revient derrière moi. Les écarts sont inchangés, 1min40. Par contre je reprends du temps sur Steph Poulat, mais pas grand chose.

Au 10e km tous les voyants sont encore au vert, et j'ai repris 1min20 sur Steph. Je commence à me dire que j'ai une mince chance de remporter cette course... Je garde le rythme (enfin j'essaye!) et contre toute attente, Steph craque... Je reprends 1min40 en moins de 5km, et je le dépasse à un peu plus d'un tour de la fin... J'essaie de rester concentré dans le dernier tour, mais ce n'est pas évident car je sais que je vais gagner, et l'émotion m'envahit peu à peu... Même si ça devient difficile musculairement, je suis porté par le public jusqu'à la ligne d'arrivée (comme on court en centre ville, il y a du monde, et les gens sont vraiment chaleureux)

Même si je ne fais pas forcément des roulades à l'arrivée, je suis plus que satisfait, et cette victoire restera comme un grand moment de ma « carrière », d'autant plus que c'est en France, et devant de grands messieurs du triathlon. Me voilà rassuré concernant la course à pied, que j'ai bien travaillé ces derniers temps, et il reste quelques watts à vélo. Reste à peaufiner la natation...

Un mot sur l'organisation, qui est bien rodée malgré la jeunesse de l'épreuve. Des bénévoles partout, des parcours sécurisés... Et il est très rare d'avoir une épreuve retransmise en direct à la télévision, même si c'est sur une chaîne régionale, et ça a permis à pas mal de mes amis de suivre la course... C'est génial de pouvoir partager ce genre de moments avec eux !
Allez moins de deux semaines avant le départ pour Kona, ça se rapproche...

A bientôt.
Cyril

 

La vidéo de france 3 Provence


Autre news:
12/05/2015 : Nouveau site internet
24/04/2015 : Retour sur l'Afrique du Sud, et suite des opérations
26/03/2015 : Ironman South Africa me voilà!
17/02/2015 : Next race : Ironman d'Afrique du Sud
27/01/2015 : Reprise des hostilités
16/10/2014 : Ironman Hawaii
22/09/2014 : Championnat du Monde ITU longue distance
17/08/2014 : Retour sur l'IM UK, le M d'Embrun, la qualif aux Monde...
19/07/2014 : IM UK, Championnat de France LD, etc...
13/06/2014 : Le vélo, check... Reste à bosser la nat et la course à pied!


» Consulter les archives

RSS