Cyril VIENNOT, Triathlète Longue Distance

22/10/2012

Voilà, c'est fini...

posté à 05h43

18e à l'Ironman d'Hawaï... J'avais espéré mieux comme conclusion de cette saison 2012, mais bon c'est comme ça, je ne peux plus rien y faire. Retour sur cette dure et longue journée du 13 octobre.

Le début de journée se passe « normalement », enfin autant que ça puisse l'être de se lever à 3h15 pour avaler un bio cake ! On y est, le jour où il va falloir faire abstraction des noms prestigieux au départ de ce triathlon, et rentabiliser toutes les heures passées à l'entraînement. Le stress est bien là, évidemment, mais moins que l'an dernier.
En natation, après un échauffement sérieux, je prends un bon départ. Je suis dans les pieds, dans le bon groupe, tout va bien. Au bout de 400m ça commence à devenir dur... Je commence à me faire dépasser, un, puis deux, puis trois athlètes passent sans que je puisse prendre les pieds... Et j'ai l'impression de revivre certains grand prix où je glissais inéluctablement vers l'arrière du peloton ! Et ce qui devais arriver arriva, je lâche le bon groupe au bout de 800m. Je commence à gamberger, mais finalement je me fais rattraper par un autre petit groupe. Là je reste facilement dans les pieds. C'est plus confortable, mais ça veut aussi dire qu'on va prendre cher !
A la sortie d'eau, je vois les noms comme Lovato ; Raelert... Bon ! Mais aussi Kienle ; Schildchneck... Moins bon !

J'ai décidé de prendre des risques cette année en vélo, et je tente donc de suivre momentanément le train d'enfer de Kienle et Raelert. On se retrouve à quatre avec Paul Amey, mais ce dernier finit par lâcher au bout de 25min, et je ne peux combler le trou qu'il laisse entre nous et le duo de devant. Puis Schildknecht revient, et relance l'allure. Mais au bout de 40min, je dois revenir à la raison et ralentir ! Mes cuisses brûlent, et on n'a fait qu'un peu plus de 30km ! Finalement cela ne m'aura pas permis de reprendre le petit groupe devant moi, et je continue donc la route seul jusqu'au demi-tour... Je suis alors aux alentours de la 28e place.
Pour revenir à Kona le vent est défavorable sur les ¾ du parcours... Cela laisse des traces, et même si je souffre, je reprends quelques personnes, dont Jérémy Jurkiewicz à environ 40km du terme. Je double certains ; d'autres me passent, mais globalement je roule seul et je gagne des places. A 10km du but Jérémie me repasse très fort et je décide de le suivre. Après tout il ne reste que quelques kilomètres. Grave erreur ! Ce changement de rythme m'occasionne des crampes à la descente du vélo... Autant dire que je ne suis pas resté assis trop longtemps à la transition sous peine de rester collé à la chaise !

L'an dernier j'avais posé le vélo 34e. Là je suis 20 ou 21e, donc j'y crois ! Il me suffit de reprendre 5 places et je fais aussi bien. (un minimum dans mon esprit avant le départ) mais au bout de 500m, juste devant ma famille, j'ai une crampe terrible à chaque jambe aux ischio-jambiers. Je dois m'arrêter, et même penché en avant je dois attendre quelques secondes pour que les muscles veuillent bien revenir à un état correct. Je dois marcher, et même comme ça ça ne passe pas. Je crois vivre un cauchemar, et je me demande comment je vais pouvoir courir...
Finalement je repars, en ayant perdu 3 places, et environ 2 minutes. Et malgré un autre arrêt, cela se remet petit à petit en place. Je peux courir sur un bon rythme jusqu'au 15e km. Puis ça revient, je marche encore une fois, et à partir de là les douleurs musculaires seront de plus en plus présentes. Je sais alors que je n'atteindrai pas mon objectif et la place est alors anecdotique tellement je souffre physiquement et psychologiquement. Je ne pense alors qu'à continuer de courir, et malgré mon état je reprends Bocherer ; Henning et Schildknecht aux alentours du 35e km ! Puis Bruno Clerbout me passe, et on en restera là jusqu'à l'arrivée.

18e... Disons que j'ai limité la casse. Je suis d'ailleurs surpris d'avoir couru en 3h tellement j'avais l'impression d'être au ralenti. Et d'autant plus frustré car je me dis qu'avec de meilleurs jambes... Enfin avec des si...

Bref, malgré les nombreux messages de félicitations, je n'arrive vraiment pas à me satisfaire de ce résultat. D'un côté c'est plutôt normal, si je commence à me satisfaire de reculer dans le classement d'une année à l'autre, autant arrêter tout de suite. En résumé la natation a été encore trop fragile, le vélo meilleur que l'an dernier mais assez mal géré, et la course à pied... Douloureuse !

Les points positifs de la journée : c'est quand-même sympa de courir avec d'autres français en vague pro ! Et aussi Victor, un autre Beauvaisien avec qui je logeais, qui termine 55e au scratch pour sa 3e année de triathlon, chapeau ! Félicitations également à Romain et Jérémyqui ont fait une belle course, et à Trevor même si lui aussi doit être déçu.
Bref beaucoup de questions se bousculent dans ma tête depuis cette course, et j'essaye de me dire que la saison m'a apporté suffisamment de satisfactions pour me permettre de digérer tout ça, mais ce n'est pas simple !

Côté bilan d'ailleurs cela donne :

Sur les courses IRONMAN :
- 2e à l'Ironman d'Afrique du Sud (Avril)
- 3e à l'Half-Ironman d'Autriche (Mai)
- 8e à l'half-Ironman de suisse (Juin)
- 1er à l'Half-Ironman d'Aix-en-Provence (Septembre)
- 18e à l'Ironman d'Hawaï

Sur les courses régionales :
- Victoire au duathlon sprint de Montdidier ; au triathlon sprint de Beauvais (Avril) ; au triathlon courte distance d'Etaples-sur-mer (juillet) ; de Gray (Août) et de Chantilly (septembre)
- 2e au triathlon courte distance d'Embrun.

Merci à tous mes partenaires qui m'ont permis de réaliser cette saison dans de très bonnes conditions. Place maintenant à la coupure, déjà bien amorcée, et à la préparation hivernale.
A bientôt !

 


Autre news:
12/05/2015 : Nouveau site internet
24/04/2015 : Retour sur l'Afrique du Sud, et suite des opérations
26/03/2015 : Ironman South Africa me voilà!
17/02/2015 : Next race : Ironman d'Afrique du Sud
27/01/2015 : Reprise des hostilités
16/10/2014 : Ironman Hawaii
22/09/2014 : Championnat du Monde ITU longue distance
17/08/2014 : Retour sur l'IM UK, le M d'Embrun, la qualif aux Monde...
19/07/2014 : IM UK, Championnat de France LD, etc...
13/06/2014 : Le vélo, check... Reste à bosser la nat et la course à pied!


» Consulter les archives

RSS